Réactivation du Placenta Primordial®

 

Présentation

 

Vous recherchez une méthode qui vous permette de vous rendre au plus près de vous m’aime, d’avoir accès à votre sagesse et votre savoir les plus profonds ?

Vous vous sentez prêt(e) à entamer un nouveau voyage de co-nEssence de vous m’aime ?

Vous êtes prêt à vous redonner  naît-sens ?

Vous pressentez le lien existant entre votre état intérieur et les événements se déroulant dans votre vie ?

Vous souhaitez être davantage encore acteur responsable du changement de votre vie ?

Vous percevez que votre  corps en tant qu’outil d’incarnation et d’expérience est votre principal instrument d’évolution ?

Vous avez conscience que la symbolique est un extraordinaire outil de guérison et questionnaire de sens ?

Vous êtes prêt(e) à vous engager à plus de Vie et d’intensité dans votre Vie ?

Vous révérez et célébrez le Sacré de toute Vie ?

Alors, le processus de Réactivation du Placenta Primordial© vous appelle, résonne déjà en vous.

 

Le placenta est perçu par l’embryon puis le fœtus comme un jumeau. Il est constitué de la moitié de la première cellule de l’embryon. Durant toute la vie intra-utérine, l’embryon puis le fœtus se nourrit en quelque sorte de lui-même. Le placenta, appelé également symboliquement « arbre de vie », règle le déroulement de la vie intra-utérine, les échanges respiratoires, sanguins, nourriciers, énergétiques et émotionnels par l’intermédiaire du cordon ombilical. Il contient en son sein la programmation cellulaire, les codes génétiques/ADN, les mémoires karmiques ainsi que le programme de vie, la feuille de route en quelque sorte de la personne en devenir. Par la mise en place de la corde d’or au moment de la fécondation, reliant l’âme à la personnalité, la vie intra-utérine est déjà riche d’expériences émotionnelles construisant la personnalité de l’enfant. Le placenta est alors le gardien de la douane émotionnelle laissant « passer » les émotions utiles au développement émotionnel du fœtus en accord avec sa mission d’incarnation; il joue en quelque sorte un rôle de filtre. L’être en devenir vit déjà sa vie à l’intérieur d’un ventre empli des émotions maternelles; ventre qui à son tour filtre les émotions des personnes proches et moins proches. Le placenta est en quelque sorte le garant de l’individualité de l’enfant.

 

Le cordon ombilical est le lien entre le fœtus et le placenta. Il est symboliquement le tronc entre eux. Le sens circulatoire est donné par le placenta et l’impulsion vibratoire reprise par le cordon et transmise à l’enfant. Le placenta est en quelque sorte les racines de l’arbre et l’enfant, ses branches. Par analogie, le placenta est la Terre originelle du fœtus, une terre entourée d’eau.

Une terre qui, au moment du processus de la naissance, est tournée vers le Ciel, donnant l’impulsion au fœtus de devenir ses propres racines, incarné dans sa propre terre intérieure et relié au Ciel.

 

Sorti douloureusement du ventre de sa mère et ayant rencontré brutalement par transfusion de tous ses sens  la Terre extérieure à lui-même, l’enfant a besoin de donner du sens à la douleur du corps, à son expérience physique de naissance. Il se trouve pour ainsi dire en terre inconnue. Le placenta est encore à l’intérieur du ventre de sa mère. Tant que le cordon ombilical n’est pas coupé, même si la circulation sanguine s’est arrêtée, la circulation énergétique continue. L’enfant a besoin que sa terre, devenue son Ciel et contenant le sens de son incarnation, naisse avec lui tout en restant relié à lui; tel un jumeau, pour se sentir complet, dans une unité intérieure à l’extérieur dans le monde. L’archétype du jumeau influence pour toujours sa perception et sa conception de l’Amour. Lorsque le placenta naît, détaché de la mère, en restant physiquement relié à l’enfant, la circulation énergétique fonctionne alors totalement en « vase clos », nourrissant son sens. L’être en devenir acquiert ainsi la certitude que seul lui-même peut se nourrir, être à la Source-même de son Amour, qu’il est le seul à détenir le sens profond de son incarnation. Il est à la fois les racines, les branches et le tronc de son Arbre de Vie. Il est le programme, l’impulsion et l’action; et le garant de la fluidité de la circulation énergétique. Il gère avec Amour ce qui rentre et ce qui sort de lui, le donner/le recevoir, l’inspir et l’expir. Il est sa propre autorité soutenue, tel le placenta et le cordon, par deux membranes de protection, de filtre : l’aura et la peau. Chacun de ses organes vitaux sont eux aussi construits à l’identique, ainsi que leurs canaux de communication. Conscient de son Essence et du pouvoir sur sa propre Vie, en sécurité avec lui-m’aime, la corde d’argent reliant la personnalité au corps est alors scellée. Le cordon ombilical peut être coupé. Et l’heure de naissance, prononcée.

 

Lorsque ce scénario idéal n’est pas respecté, c.-à-d. lorsque l’enfant est séparé du placenta avant que ce dernier soit « né », ou plus simplement lorsque le cordon est coupé directement à la sortie du ventre maternel, l’enfant est placé en état de manque de lui-m’aime. Les solutions viendront désormais de l’extérieur. On peut dire qu’il devient dépendant des autres et des circonstances.

Le placenta resté « seul » dans le ventre maternel, est imbibé des données maternelles avant d’être expulsé. Ce mélange de données induit en quelque sorte une suraimantation du nouveau-né pour sa mère, recherchant le « jumeau » à travers elle et l’amenant inexorablement vers la dépendance affective. En outre, son programme d’incarnation est également comme voilé par celui de sa mère (lui-même voilé par celui de la sienne, etc.). L’enfant n’est plus libre d’être lui-même. Il n’a plus accès à sa Terre intérieure et la Terre-mère lui paraît inaccessible, voire dangereuse. Il oublie le sens de son incarnation. Le sens, désormais, vient de l’extérieur, des différentes autorités successives qui jalonneront sa vie et qui freineront son élan en induisant la dépendance.

Symboliquement, son temps de vie ne lui appartient plus. Coupé du placenta trop tôt, né « trop tôt », il se vit comme un prématuré, avec toutes les conséquences inhérentes : prouver sa valeur à l’excès, besoin du collectif, sentiment d’être jugé en permanence, rapidité excessive ou lenteur, difficulté avec le toucher et la sexualité, difficulté à trouver et prendre sa place, problème de poids, peur de ne pas se suffire à lui-même, besoin d’aide pour vivre, sentiment d’être menacé par tout et tout le monde, insécurité, …

En outre, le programme d’incarnation ne peut pas complètement se déployer parce qu’il peut y avoir  manqué d’autres éléments importants et des conditions extérieures favorables : jumeau perdu, choix du lieu d’incarnation et pas des parents, difficultés des incarnations précédentes, …

 

 

Le processus personnalisé de Réactivation du Placenta Primordial© conduit à une remise en œuvre des conditions d’excellence pour l’incarnation et pour la rencontre entre l’âme, l’être et le coeur. Il réorganise, réactive et complète un état intérieur favorable redonnant à l’âme, et donc à la personnalité, une sécurité et l’amenant à dire « oui » à la plénitude de la vie.

Il s’appuie sur l’arbre de vie présenté par la Kabbale reconstruit sur base de points d’acupuncture. Il replace les méridiens dans l’arbre de vie et donc l’ensemble du système énergétique du corps. Il travaille dans la multidimensionnalité, à tous les niveaux de l’Etre. Il réharmonise l’énergie

Formule

En séance individuelle au Centre Ressourcements. Sur rdv.

Thérapeute

Noëlle Mabillard
+32 495 63 69 35
mabillard_noelle@yahoo.fr

X
X
X