Cineforum

Chaque mois, un film et un débat

Présentation

 

Chaque soirée débute par un petit repas, selon la formule conviviale de l’ « Auberge espagnole » durant lequel on présente le film et son thème de débat.

Au départ d’un film ayant comme sujet « l’Etre humain et ses situations de vie », nous vous proposons de partager vos impressions, la manière dont le film a résonné en vous, et ce, dans le profond respect des valeurs de chacun, dans l’ouverture du cœur et le non jugement.
Echanger après un film permet à chacun de le percevoir avec un autre regard, de mettre des mots plus profonds sur ses impressions et ressentis. Le voir ensemble, vibrer ensemble à son thème et s’en parler, c’est s’enrichir des visions de chacun où chacun est « Autre » et nous livre sa similitude de perception ou ses différences, engrangées à partir de son vécu et de son parcours.

En finale, chacun cherche ce que le contenu film lui permet d’emmener dans son quotidien comme « apprentissage » ou renforcement de conscience pour s’en nourrir encore dans la suite de son parcours de vie ! Car parfois, pas pour rien, nous voyons un film et son thème qui est en phase avec ce que, justement, nous traversons comme questionnements ou thèmes de réflexion du moment. C’est l’expérience passionnante de la synchronicité dans l’enrichissement de nos partages ouverts et chaleureux.

Programme du trimestre

Chaque mois, un film, un thème, un débat passionnant + apéritif dinatoire (auberge espagnole)

  • 1. Jeudi 26/4, de 18h à 22h avec Anita Mukérabirori

Film : Whatever Lola Wants

Résultat de recherche d'images pour "film Couverture de lola danse orientale"

Thème abordé :

« Il arrive que l’image du Monde arabe véhiculée aujourd’hui par les médias occidentaux évoque la guerre, le terrorisme et l’extrémisme religieux. Comme si le Monde arabe s’était déshumanisé, incapable d’échanger et de transmettre sa culture, comme si l’être humain, dans toute sa complexité, n’y avait plus sa place. L’Orient et l’Occident sont deux Mondes, certes, que certains séparent. Ces deux Mondes ont leurs différences, leur culture, leur histoire. À travers les siècles, ces histoires se sont croisées, des échanges et des transmissions de savoir et d’ art ont eu lieu. J’ai voulu faire un film où l’humain retrouve sa vraie place au cœur de la problématique identitaire qui préoccupe ces deux Mondes ; où la transmission soit à la base de toute forme d’échange – apprendre à donner pour mieux recevoir -, où ce qui nous unit et nous désunit, ce n’est plus le terrorisme ou les bombes, mais ce que nous sommes avec nos défauts et nos qualités, et au-delà, notre capacité à les transcender pour mieux nous connaître. La danse peut permettre ce rapprochement. La danse orientale comme danse millénaire, porteuse d’une culture riche, élément primordial d’une civilisation ; la danse orientale, comme danse du ventre, de la procréation, qui a donné naissance à tant de beaux « mouvements ».
Quand Ismahan transmet à Lola sa passion pour la danse, quand elle lui parle du « Tarab », cet état extatique si particulier, elle lui donne un peu d’elle-même, de ses craintes, ses souffrances, et de son histoire.
Quand Lola transmet à Ismahan sa passion pour la vie, elle la ramène dans un présent fait d’espoirs et lui permet de redécouvrir ce qu’elle avait enfoui de plus beau en elle.
Lola et Ismahan nous racontent une histoire simple, la rencontre de deux femmes de cultures différentes dont les destins sont liés » (Nabil Ayouch, Dossier de presse).

Questions du Débat :

1. Comment résumer ce film ?  Quels sont les moments forts qui vous ont marqués ?
2. Qu’est-ce que la Danse peut apporter, compléter et confirmer de la présence et vivance du corps éveillé et réveillé ?
   Comment les femmes entre elles peuvent être positivement contagieuses pour stimuler le bonheur d’être une femme
   expressive non dans la séduction mais dans la révélation de sa féminité intérieure et extérieure radieuse ?
3. Vous est-il arrivé d’avoir quelque chose dans la peau qui VOUS ressemblait (projet, vocation, rencontre, …) ?
4. Quelles sont les étapes, méthodes et ingrédients pour passer de définir son rêve à sa réalisation heureuse ?
5. Que pourriez-vous mobiliser comme ressources pour aller plus et mieux vers votre réalisation ?
  • 2.  : Mercredi 13/6, de 18h à 22h avec Marie Persoons, « Mange, prie, aime » en illustration du Voyage Initiatique à Bali, l’île des Dieux : 

       Mange, prie, aime

    Thème abordé :

    Dans ce film inspiré d’une histoire vraie, Liz Gilbert (Julia Roberts) est une femme moderne voulant parcourir le monde et découvrir son moi intérieur par la contemplation.

    Après un divorce difficile, Liz est à la croisée des chemins. Elle prend une année sabbatique et s’aventure hors de sa zone de confort, prête à tout pour changer sa vie.

    Elle entame alors un périple initiatique qui va l’emmener au bout du monde et d’elle-même. A travers ses voyages exotiques et merveilleux, elle découvre le plaisir simple de manger en Italie; le pouvoir de la prière en Inde, pour enfin trouver inopinément l’amour et la paix intérieure à Bali.

    Questions du Débat :

    1.  Cette femme qui quitte tout alors qu’elle avait tout… pour réaliser 3 escales dans son voyage pour 3 leçons de vie …Elle a osé le faire.
         Pourquoi ? Qu’y avait-il à apprendre au cours des 3 phases de son périple ? Comment a t-elle trouvé ses ressources ?
    2. Quel sont selon vous les ingrédients dont vous pourriez vous inspirer dans votre vie et auxquels Liz fait appel pour son voyage initiatique. —> humour, prise de recul, oser se lancer et sortir de sa zone de confort ….
    3. En vous connectant à Bali, l’île des Dieux et le thème proposé du voyage « Harmoniser son couple intérieur », comment ce film vibre en vous ? —> avec l’idée que nous proposons de connecter avec les 3 thèmes du film à Bali : mange, prie, aime.
  • 3.  : Jeudi 28/6, de 18h à 22h avec Marie Persoons

C’est un film réalisé par Éric Besnard et sortie en 2015 avec Virginie Efira (Louise) , Benjamin Lavernhe (Pierre) , Lucie Fagedet (Emma) …

Résultat de recherche d'images pour "film Couverture de "Le goût des merveilles""

Thème abordé :

« Sur terre, ce ne sont pas les sources d’émerveillement qui manquent, ce sont les émerveillés joyeux ! » Eric-Emmanuel Schmitt

Le film est issu d’un long travail de documentation sur l’autisme de la part d’Eric Besnard, le réalisateur, et s’inspire entre autres des livres de Daniel Tammet et de Josef Schovanec1
Génie du calcul mental, joueur d’échecs hors pair, hacker : tel est l’autiste selon Eric Besnard.
L’auteur imagine un jeune homme atteint du syndrome d’Asperger, qui, sous le soleil de la Drôme provençale, a le coup de foudre pour une arboricultrice.
Un film plein de fraîcheur, de lutte pour sauvegarder les valeurs  essentielles et le partage des mondes intérieurs de chacun.
Ces mondes peuvent être si différents et riches à la fois. Surtout si la communication et l’entraide font naître des merveilles grâce au développement des capacités d’émerveillement qui change la vision et l’espoir de la vie !

Questions du Débat :

1. Comment exister pleinement, chacun dans nos différences ? Quels ingrédients nous aident à les aborder sereinement ?
2. Si l’on considère que nous avons tous un handicap et que parfois, l’autre est notre miroir, repérons-nous les situations     confrontantes où nous sommes nous-même bloqué dans un état de fermeture dans la communication relationnelle ?
3. Comment explorer dans sa vie, le sens profond des rencontres comme la fin du film nous en donne un riche témoignage ?

 

Co-Animatrices du film d’Avril :

Joëlle Thirionet

Et

Anita Mukérabirori

Co-Animatrice du film de Mai:

Marie Persoons

Et Co-Animateur du film de Mai:

 

Philippe Mouchet

Horaires

18h – 22h

 

 

Prix

10 €

Envie de participer ? Je réserve ma place

juin 2018

mer13juin18:0022:00Cinéforum (13/6/18)avec Joëlle Thirionet et Marie Persoons18:00 - 22:00 Salon (entrée par le privé)Je réserve ma place

jeu28juin18:0022:00Cinéforum (28/6/18)avec Joëlle Thirionet et Marie Persoons18:00 - 22:00 Salon (entrée par le privé)Je réserve ma place

 

X
X
X